Page 1 sur 1

ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 13 Juin 2017, 15:19
par darthvador
Je connais des d'ingénieurs au chomage apres leurs etudes ou ils commencent avec un salaire pas beaucoup plus haut que le smic (bonjour pour se loger sur Paris avec un tel salaire). De plus en France tout est sur Paris et peripherie ou presque pour les inges specialisés (un peu Grenoble, toulouse, lyon)
Pas mal d'ingénieurs que je connais ou entendu parler (chimistes par ex) touvent pas de boulot dans leur branche donc ils font de l'informatique et devinez ou... en SSII presque toujours !
D'autres ont bossé en finance car ca payait mieux que l'industrie , mais maintenant c'est fini, c'est meme l'inverse
Un pote m'a dit que dans sa SSII ils engagent plus que des bac+5

A cote de ca j'utilise actuellement des métiers protegés par leur professsion (comptables, avocats, experts immo, autres experts etc) qui me facturent des tarifs bien plus haut que ce qu'on facture en IT pour un service souvent pas top si pas pire au point que je dois refaire le travail parfois (erreurs multiples etc). Et on parle de clients particuliers comme moi qui ont en theorie pas les memes moyens qu'une grande entreprise ou multinationale.

Pour moi l'ingenieur (et l'informaticien) c'est le nouveau proletaire bac+5 et je comprends que de moins en moins de jeunes font ingenieur

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 15 Juin 2017, 08:23
par gojul91
Je partage hélas ce constat, et ça fait au moins une quinzaine d'années que ça dure en allant de pire en pire chaque année.

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 01 Jan 2018, 11:18
par darthvador
il y a un consensus, meme sur le net a ce sujet

- une majorité des Français ont une faible opinion du metier d'ingenieur

- mes parents m'ont dit que j'aurais mieux fait de choisir un metier plus sérieux qu'ingenieur informaticien (sic). Quand j'ai terminé mes etudes c'était un metier d'avenir si
pas le metier d'avenir (discours de profs : vous etes l'elite de la nation blablabla.) a coté de ca des métiers a la con, notaires , avocats (pour la paperasse en tout cas), experts divers etc vous facturent des sommes importantes pour du service de merde et juste de la paperasse bien souvent. le pire c'est que je peux meme pas le faire moi-même, ce sont des métiers protégés.

- un conseiller en carriere m'a dit que l'informatique et la technique est plus ou moins devenu un secteur poubelle et que la technique est devalorisée, les entreprises sont pas prêt a payer pour ca, pour lui c'était meme evident

- meme les assoc professionnelles et patronales (sic) reconnaissent que ce metier est devalorisé, mal payé

- la responsabilité en vient bien sur a la mondialisation

- la desindustrialisation de la France est un fait reel, les DRH le reconnaissent, ils ont besoin de moins en moins d'ingénieurs industriels par exemple


par ailleurs il me semble que dans des pays comme l'allemagne l'ingenieur est encore qqun et les techniciens idem

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 01 Jan 2018, 17:43
par gojul91
En Allemagne oui les ingénieurs sont bien plus respectés.

Même le PDG d'Alten en venait à affirmer que les ingénieurs n'étaient pas assez payés en France, un comble !!!

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 04 Jan 2018, 16:42
par Morpheus
l'informatique et la technique est plus ou moins devenu un secteur poubelle

Tout à fait d'accord.

ça fait au moins une quinzaine d'années que ça dure en allant de pire en pire chaque année.

Tout à fait d'accord, aussi. Et Macron continue l'œuvre de ses prédécesseurs : déréglementations à tout va,
aggravation de la qualité de séjour lors des passages chez Pôle Emploi, agressions médiatiques et politiques (propagande), etc.,
alors que cela nuit à l'attractivité de ces professions.

On notera que la Finlande, suite à ces nombreux plans sociaux visant ingénieurs locaux et techniciens, vient de passer
au revenu universel. Il est vrai que les professions pré-citées en ont forcément un peu marre de devoir se reconvertir
à vendre des fringues ou torcher des vieux, du coup les universités sont vides. Du coup le patron local demande (Nokia & Co),
et hop la droite s'exécute : revenu universel de 800 euros mensuels. Note à mes lecteurs : la droite française étant
ce qu'elle est, je ne crois en rien en un tel scénario ici, plutôt un scénario-catastrophe de plus pour nos professions,
scénario à la Trump.

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 06 Jan 2018, 12:27
par darthvador
- dans ma famille j'ai un jeune medecin specialiste . a 30 ans, donc en debut de carriere il gagne déjà tres tres bien sa vie (voiture de sport etc) , il sera jamais au chomage jusqu'a sa retraite

- j'ai des potes avocats, il ont reconnaissent qu'ils gagnent bien leur vie
la néanmoins la competiton est plus rude et les places plus cheres et ils bossent enormement (horaires a rallonge) c'est vrai. Néanmoins...
quand je leur ai posé la question par rapport au metier d'informatcien ou inge devalorisé, ils ont reconnu qu'ils sont pas affectés par la mondialistion et c'est la raison principale
pour laquelle le metier tient.

- a coté de ca, des potes inge, informatique mais aussi finance (depuis al crise de 2008), marketing (secteur faible) parfois au chomage de longue durée au top de leur carriere (on parle de bac+5 avec 10 ans d'experience) et souvent une famille a nourrir a cete age (10 ans d'exp). Ex-collègues ou potes de fac dont je connais la competence et que je pourrais sans probleme recommander
Mes potes inge, physiciens de fac qui bossent en entreprise ont rarement gravis les échelons contrairement au gars d'ecole de commerce (parfois mauvais eleve)

Par dessus le marché il faut compter avec le jeunisme en informatique, apres 35-40 tu es déjà trop vieux (tous les articles sur ce site le démontrent)
Je lis souvent des temoignagnes d'anciens inge ou informaticiens reconvertsi en aubergistes, tenanciers de café, clubs de loisirs, etc

Je discutais encore récemment avec un prof de fac americain, a l'etranger. il voualit impérativement que ses enfants fassent la medecine (ou en tout cas essayent), seul metier selon lui
aux US qui garantissait un bon salaire jsuqu' a la retraite !
Le paradoxe c'est que ces métiers de professions libérales sont les seuls qui tiennent le coup mais sont censés servir la collectivité ou la société mais en pratique sont
devenus des métiers de castes, protégés de la concurrence.

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 06 Jan 2018, 14:40
par Morpheus
@darthvador :
Je lis souvent des temoignagnes d'anciens inge ou informaticiens reconvertsi en aubergistes, tenanciers de café, clubs de loisirs, etc

Effectivement, il y en plein les émissions TV, des ingénieurs reconvertis, ce qui capte l'attention de mes parents, qui me racontent cela : agriculteurs bio, plombiers, vanniers, ...

dans ma famille j'ai un jeune medecin specialiste . a 30 ans, donc en debut de carriere il gagne déjà tres tres bien sa vie (voiture de sport etc) , il sera jamais au chomage jusqu'a sa retraite

Le dentiste près de chez moi aussi - ceci dit, c'est parce que le métier est protégé en France. La situation en Espagne est bien plus difficile (pas de numérus clausus, notamment).

Rares sont les gens dans ma promo ayant dépassé le stade de chef de projet ou équivalent. Sauf ceux, notables exception, travaillant en milieux plus protégés : SNCF, RATP, EDF, ...
Comme quoi "entreprenez" et tout ça, c'est vraiment pour les pigeons.

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 07 Jan 2018, 13:23
par darthvador
- j'avais oublié mes potes fonctionnaires. pas trop bien payés (fonction territoraile, enseignement etc) mais boulot peinard (je connais leurs horaires) et salaire qui tombe tous les mois. paradoxelement ce sont eux qui le plus ont une petite activité, second metier parfois lucratif a coté, normal ils ont du TEMPS. Témoignages sur le net aussi, c'est peinard pour renover des maisons mises en location plus tard. horaires peinards quasi impossibles a trouver dans le privé. Souvent la famille et les parents est deja tres bien introduite au niveau politique et a les contacts, la carte du parti qu'il faut. au niveau local, c'est souvent assez stable au niveau majorité

Un de mes associés actuellement a decrit notre société actuelle comme feodale , le retour au moyen-âge quoi c'est le terme qui convient
D'un coté des fonctionnaires et castes (professions libérales protégées et gagnent tres bien leur vie, ces gens sont parfois tres arrogants comme les avocats) et de l'autre la plebe, payée le smic ou pas beaucoup plus et dans la precarité absolue (dans les SSII j'ai entendu des témoignages personnels de gars jetés ou delocalisés pour un oui ou un non, vaut mieux pas etre malade car ils licencient des gars sur le seul fait de prendre un congé maladie) et qui a pris la mondialisation en plein dans la tronche. Il y a les preud'hommes mais c'est long etc

Je le vois de plus en plus dans la vie courante. des gens demotivés, avec une qualité de service deplorable, des gens négatifs aigris. ca se voit dans les commerces aussi, du je m'en foutisme total parfois. C'est logique leur espoir de gagner plus que le smic , de prgresser socialement est aneantie
temoignage d'un inge (je crois pas que c'est un fake car je connais des exemples qui s'en rapprochent et des inges débutants)
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/ar ... nce-102449

J'ai rencontré recemment des inge Français en fin de carriere dont l'obsession est de toucher le plus vite la retraite pour quitter paul emploi, avec toutes les astuces possibles .Valable pour d'autre professions aussi. J'ai rencontré aussi un informaticien Français reconverti en chauffeur de taxi a Paris (sic)
apparemment certains c'est la charpenterie. Faire bac+5 pour devenir ouvrier, youpee !
https://neocampagne.fr/2015/05/03/ingen ... eserteurs/

Re: ingenieur : metier devalorisé en France ?

Nouveau messagePublié: 07 Jan 2018, 16:49
par gojul91
Il n'y a rien de mal à être ouvrier, pour le reste je suis d'accord avec toi.