BIENVENUE SUR LES NOUVEAUX FORUMS DU MUNCI !

Sujet : Recrutements abandonnés : Informaticiens introuvables et seniors en startups (Cadremploi)

Infos, commentaires d'actus, débats... sur l'emploi, le marché, l'économie, les métiers IT et le secteur des TIC.
Règles du forum

RÈGLES COMMUNES applicables à tous les forums :

. Certains forums comportent des ANNONCES que vous devez lire impérativement (vérifiez de temps à autres si ces annonces n'ont pas été mises à jour).

. Ces forums sont ouverts uniquement aux sujets d'INTÉRÊT COLLECTIF (débats de fond, infos, témoignages, commentaires d'actus...), les QUESTIONS PERSONNELLES ne sont PAS AUTORISES.
(SEULS les ADHÉRENTS du MUNCI bénéficient d'un accès à un FORUM PRIVÉ de questions/réponses dédié aux problèmes individuels en rapport avec le juridique, la vie professionnelle, la carrière, les sociétés...etc)

. Pour vous ABONNER à ce forum (/sujet) et recevoir tous les nouveaux sujets (/messages) par courriel, voir en bas de la page.

RÈGLES SPÉCIFIQUES applicables à ce forum :

Sujets concernant : L'EMPLOI, LE MARCHÉ, L'ÉCONOMIE, LES MÉTIERS IT et le secteur des TIC.

Topic author
escapetiger
Messages : 327
Enregistré le : 10 mai 2012, 11:53

Recrutements abandonnés : Informaticiens introuvables et seniors en startups (Cadremploi)

#1

Message non lu par escapetiger » 24 janv. 2018, 15:08

Selon Pôle emploi, entre 200 000 et 330 000 postes ne trouvent pas preneurs chaque année, y compris chez les cadres. Et l’Insee vient de révéler qu’une entreprise sur deux a du mal à recruter. Témoignages de recruteurs.

https://www.cadremploi.fr/editorial/act ... ernes.html
Recrutements abandonnés : les cadres largement concernés
Gilles Boulot 22/12/2017


Ce paragraphe est éligible à la section désinformation (comme d'habitude...) :
Informaticiens introuvables

Du courage, il en faut à l’ensemble des entreprises de l’informatique qui doivent recruter des experts. Développeurs, architectes logiciels, ingénieurs telecom, chefs de projets ou consultants sont ardemment recherchés. Mais difficiles à dénicher. Parmi les 2000 adhérents du Syntec numérique, le syndicat qui regroupe une majorité des entreprises du secteur, « 89 % ont des difficultés de recrutement », constate Godefroy de Bentzmann, son président. Une situation plus qu’embarrassante, puisque 65 % des entreprises en question considèrent que ces difficultés de recrutement limitent leurs perspectives de croissance. Raison de plus pour que, à la tête de la structure depuis un an, son président passe le plus clair de son temps à tenter de déjouer cette pénurie fatale.
Seniors en startups, juniors dans les grosses boites

Mais plutôt que de former des novices du métier, pourquoi ne pas recruter des seniors du numérique, qui, on le sait, ont beaucoup de mal à retrouver un emploi ? « Les entreprises n’en veulent pas et ce, dans tous les domaines, constate Youri Lavroff de CV Star. On a beau tenter de les convaincre, pour un candidat qui a dépassé 45 ans, c’est très difficile. »
(...)




Morpheus
Messages : 77
Enregistré le : 21 oct. 2014, 17:15

Re: Recrutements abandonnés : Informaticiens introuvables et seniors en startups (Cadremploi)

#2

Message non lu par Morpheus » 26 janv. 2018, 21:37

Il faudrait peut-être expliquer aux journalistes que personne ne veut travailler en régie vu les risques importants, conditions de travail, perspectives
de carrière, etc., que cela comporte. Que les patrons de SSII-régie ne trouvent pas assez de candidats (et suffisamment de candidats, c'est combien pour un patron ? 50 ?)
ne veut nullement dire qu'il y a pénurie. De plus, les entretiens servent surtout à peupler leurs bases de CV, en région se déplacer ici et là pour rien peut vite coûter cher
à un candidat.
Surtout si le candidat est un senior.

Et puis bon, il y a aussi un phénomène de snobisme, comme me le disait un délégué syndical en parlant d'une petite cheffe de SSII-régie,
"si elle travaille là, c'est qu'elle travaille pas ailleurs". Et personnellement, je me suis déjà fait rétorquer en entretien "ici, c'est pas comme en PME".

Ces patrons français sont juste incroyables, bons à se plaindre du soir au matin, sans aucune remise en question de leurs pratiques et de ce qu'ils offrent.
Au moins, l'armée offre de petites pensions quand les "vieux" sont mis à la casse après quarante ans et plus. C'est juste un exemple.


darthvador
Messages : 22
Enregistré le : 15 févr. 2012, 13:18

Re: Recrutements abandonnés : Informaticiens introuvables et seniors en startups (Cadremploi)

#3

Message non lu par darthvador » 26 févr. 2018, 09:02

marre des [passage modéré... prière de mesurer son langage] et leurs mensonges !
les temoiganges que j'ai eu encore recemment de gars en SSII sont edifiants : viré pour avoir pris qqs jours de congés maladie, juste apres leur retour
ca finit aux prud'hommes pour quel resultat
a 40 ans vous etes trop vieux. ils veulent bien vous embaucher si 25 ans, bac=5, 10 ans d'experience dans techno, ils payent aucune formation
certaiens SSII n'egagent plus que des bac+5 selon des potes. il y a 20 ans j'avais des potes bac=3 qui bossaient en info, developpeur par ex
ca me fait penser aux banques qui veulent des bac+5 aux guichets !

Répondre
Rechercher

Recherche avancée

Menu de l’utilisateur Nom d’utilisateur :


Mot de passe :


Se souvenir de moi

M’enregistrer

L’équipe du forum Administrateurs
Admin [Munci]

Modérateurs
Regis [Munci]
RGranarolo [Munci]

cron